30 mars 2013

Financiers aux trois fromages


P1010214

Après la pizza trois fromages voici les financiers aux trois fromages où une petite recette très sympathique à intégrer dans un apéro, une entrée ou même pour déguster "comme ça" en cas de petit creux impromptu dans la journée, lorsque vous avez envie (ou besoin !) de manger quelque chose sans forcément avoir envie de sucré...Quoi ? Comment ça cela ne vous arrive jamais de ne pas avoir envie de sucré ?? Et bien suivez un peu cette recette, je suis sûre que ces petits financiers sauront vous faire changer d'avis....

Bon, allez, avant de vous parler de la recette j'ai envie d'instaurer un peu de "culture culinaire"...Comme ça en plus de régalez vos convives vous pourrez aussi les épater en leur racontant l'origine de cette préparation...Car savez-vous pourquoi un financier...s'appelle un financier ? Tout d'abord, à l'origine, cette petite pâtisserie porte également le nom de visitandines du nom de l'Ordre des Visitandines, ordre religieux suisse au sein duquel les soeurs préparaient ces petits gâteaux de forme ovale. On dit également que ces petits gâteaux sont issus de l'imagination d'un pâtissier français qui aurait mis au point cette recette afin de permettre aux financiers de se régaler sans se salir les mains. Une autre théorie dit que ces biscuits tiennent leur nom du moule en forme de lingot d'or au sein duquel ils sont traditionnellement cuit. Pour d'autres encore, l'appellation de ce gâteau vient du fait qu'il est devenu populaire dans le quartier financier de Paris, autour de la Bourse du Commerce.

Maintenant que vous êtes instruits sur le pourquoi du comment supposé et hypothétique du financier...place à la recette. A l'origine, donc, l'ingrédient principal du financier est la poudre d'amande. Ici, dans sa version salée, j'ai décidé de remplacer cette poudre d'amande par son acolyte..la poudre de noisette. Viennent ensuite s'y associer du comté et du parmesan rapé sans oublier une bille de chèvre frais enrobé d'un mélange de graine pavot/sésame...

L'inspiration de cette recette vient du fabuleux blog J'en Reprendrais bien un Bout, tenu par la talentueuse Isabelle, que je vous invite dès maintenant à découvrir si vous ne le connaissez pas encore...

P1010224

Pour 6 financiers de taille moyenne (ou 12 petits) il vous faut.... 

-50g de poudre de noisette

- 20g de farine

- 70g de parmesan rapé

-  30g de comté rapé

- 130g de blancs d'oeufs (environ 4 blancs)

- 60g de beurre

- 1 petite cuillère à café de curry

- Sel, poivre

- 100g de chèvre frais

- Graines de pavot, graines de sésame.

 


 - Préchauffez votre four à 180°C.

- Faire fondre le beurre dans une petite casserole, sur feu doux, jusqu'a ce qu'il obtienne une belle couleur noisette (cela peut prendre quelques minutes). Réservez.

- Mettre la poudre de noisette à torréfier, à sec, dans une poele anti-adhésive, jusqu'a ce qu'elle obtienne une belle couleur dorée (cette étape permet d'exalter les saveurs de la poudre de noisette qui, sans cela, risque d'être masquée par le goût du fromage).

- Dans un saladier, mélangez la poudre de noisette, la farine, le curry, les fromages rapés puis le beurre fondu. Donnez un petit tour de moulin à poivre. Salez très légèrement si vous le souhaitez (attention car les fromages corsent déjà beaucoup le goût des financiers).

- Montez les blancs en neige bien ferme. Les incorporer au mélange précédent.

- Verser la préparation dans 6 petits moules à cake ou 12 petits moules à financiers.

- Placez le chèvre frais dans un bol, écrasez le à la fourchette puis prélevez-en une petite portion que vous roulerez entre vos mains pour en faire une jolie boule (la taille de la boule est à adapter en fonction de la taille de votre moule). Répétez l'opération de sorte à avoir autant de boules de chèvres que de moules à financiers. Roulez chaque boule dans un petit bol de graines de pavot puis de graine de sésame. Disposez ensuite chacune des boules au centre de votre moule.

- Enfournez pour 15 minutes environ à 180°C. Dégustez tiède (ne les passez en tout cas pas au frigo, cela aurait tendance à densifier leur texture et à les rendre un peu trop bourratifs).


P1010230

En ce qui concerne la réalisation, il y a comme deux écoles en ce qui concerne les financiers : ceux qui montent les blancs en neige avant de les incorporer à la préparation et ceux qui incorporent les blancs, tels quels, liquides. Personnellement, pour ce coup-ci, j'ai "choisi" de monter les blancs en neige, également pour donner une texture un peu plus aérienne à ces financiers qui sont déjà assez costauds (en réalité, ce choix vient de fait que j'ai lu un peu trop précipitamment la recette...Et mon cerveau à associé d'emblée blancs d'oeufs à blancs montés en neige ! :-D) mais vous pouvez très bien choisir d'incorporer les blancs à la préparation sans les monter en neige.

Concernant les fromages utilisés, vous pouvez bien évidemment (c'est ce que j'ai fait pour cette recette) utiliser du parmesan et du comté déjà rapé...Mais, en bon gourmet que je suis, je ne peux que vous conseillez - si vous en avez la possiblité) d'utiliser du comté et du parmesan en morceau entier, à raper soi-même (ou avec l'aide d'un robot): les saveurs n'en seront que multipliées...Et la gourmandise aussi.

Pour ajoutez une touche croquante, vous pouvez aussi incorporer à l'appareil des noix ou des noisettes hachées ou coupées en deux.

En tous les cas, par chez moi, ces petits financiers ont été bien appréciés. Je les avais servis en entrée, accompagnés d'une salade de mâche et roquette et d'une petite corolle poire/roquefort en feuille de bricks. Tièdes, ils sont divins : un gâteau moelleux, un goût de fromage savemment prononcé, un coeur de chèvre bien fondant, un léger croquant avec les graines de sésame et de pavot....Un heureux mariage bien gourmand dont il serait bien dommage de se priver...Vous ne croyez pas !?

 

P1010217

....Régalez-vous bien !

 

 

Posté par Doudoune74 à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


Commentaires sur Financiers aux trois fromages

Nouveau commentaire